Zoom sur le métier de chapelier

Zoom sur le métier de chapelier

Zoom sur le métier de chapelier

Zoom sur le métier de chapelier
Un chapelier est celui qui exerce dans une chapellerie. Il travaille dans la fabrication et dans le commerce des chapeaux, des accessoires de tête, etc. Un chapelier aussi a pour rôle de conseiller les clients en évitant de s’écarter de leurs exigences.

Présentation du savoir-faire du chapelier

Un chapelier  fabricant est celui qui réalise des chapeaux, il prépare les matériaux utiles pour la fabrication: paille, feutres, synthétiques, fourrure, tissés, non tissés. Il procède aussi à la coupe, l’apprêtage, l’entoilage, la teinture en se conformant à la fiche technique du modèle. Ensuite, il réalise le patron proprement dit à partir du relevé de forme et à la fin il commence à fabriquer le chapeau.

chapeau.jpg
Un chapelier sait très bien son métier, il opère avec maitrise le placement et la coupe, la mise à la taille, le bichonnage, l’assemblage et la mise en volume. Pour terminer le travail, le chapelier introduit les matériaux de soutien, s’attaque aux finitions et à la pose des garnitures (plumes, perles, rubans, etc.)
Un chapelier  détaillant quand à lui, il vend des chapeaux et conseille les clients qui veulent acheter du chapeau. Il fait bien attention aux exigences, à la physionomie, à la silhouette du client, il doit aussi être au courant des tendances de la mode et aussi de la circonstance que le client veut le porter.  Un chapelier peut aussi réparer un chapeau.

Se former au métier de chapelier

Si une personne désire être un chapelier-modiste, elle peut obtenir un diplôme après la formation : le CAP  métier de la mode. La formation dure 2 ans et commence par une formation initiale : un contrat d’apprentissage, une formation continue : un contrat professionnel, VAE. Et à la fin de la formation, un diplôme d’Etat de l’Education National est délivré.

chapelier.jpg
Lorsque la personne finit sa formation et obtient son diplôme, il pourra réaliser des chapeaux de qualité pour homme et pour femme. Elle peut aussi travailler dans des petites structures artisanales ou dans des grands ateliers de fabrication ou encore dans des chapelleries traditionnelles. Un diplômé sera aussi capable de manipuler différents types de machines, que ce soit une machine à coudre ou des matériels de coupe, de traçage et de repassage. Il pourra aussi participer à établir un devis du coût de production, il saura également effectuer le contrôle et le suivi de qualité.